LA COLLECTE DES DÉCHETS VERTS

La collecte des déchets végétaux (tontes de pelouse, tailles de haies, branchages ...) est assurée sur l’ensemble des communes de la Communauté d’agglomération.

la collecte a lieu une fois par semaine d'avril à septembre et 1 fois tous les 15 jours d'octobre à novembre inclus.

    Comment présenter les déchets verts sur le trottoir :

  • • Verdures (tontes de pelouse, tailles de haies, feuilles mortes, …) dans un contenant rigide ou en sacs. Ces derniers, une fois vidés, seront déposés à l’intérieur du contenant.
  • • Petits branchages : maximum 1m20 de long et 10 cm de diamètre, fagotés avec une ficelle.

Attention : Maximum 1m 3 accepté par collecte. Cela correspond à 10 sacs de déchets verts de 100 L maximum ou 1m 3 de branchages.

Au-delà et en dehors des jours de collecte, allez en déchèterie.
Pour trouver l’adresse de la déchèterie la plus proche: cliquez ici

les dechets verts
les dechets verts

Quel devenir pour les déchets verts ?

Collectés dans le respect du rythme des saisons ou apportés par les particuliers à la déchèterie, les déchets végétaux (tontes de pelouse, tailles de haie, branchages…) sont ensuite compostés avant de revenir à la terre grâce à leur utilisation en agriculture.

Des questions sur les déchets verts ? Un guide de rappel sera dès septembre dans votre boite aux lettres.


    Pour toute information complémentaire vous pouvez :
  • • consulter la FAQ dédiée, espace où figurent nombre d’informations et de renseignements utiles, cliquez ici .
  • • nous poser une question en remplissant le formulaire accessible ici
  • • composer le n° vert gratuit :
le numero vert de nicollin


les dechets verts
les dechets verts sur le trottoire

Pour aller plus loin

Le compostage, je m’y mets !

Processus naturel de décomposition, le compostage consiste à mélanger des déchets organiques de la maison, de la cuisine et du jardin qui, sous l’action de micro-organismes, se transforment en un compost bénéfique pour votre jardin, vos plantes potagères et intérieures.

    Le compostage, c’est possible partout !

  • - En maison individuelle, dans un composteur ou en tas dans votre jardin
  • - En appartement, dans une boîte spéciale, grâce au lombricompostage

    Que peut-on composter ?

  • - Les déchets de cuisine : épluchures de légumes et de fruits ; filtres et marc de café, de thé ; petits restes de repas (riz, pâtes, croutes de fromage) ; Pain, coquilles d’œuf, etc.
  • - Les déchets de maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux de bois, papier journal, cartons bruns découpés en morceaux, etc.
  • - Les déchets du jardin : plantes et fleurs fanées, feuilles, tontes de gazon, mauvaises herbes, etc.

le composte

    Les trois ingrédients d’un compost réussi

  • - Bien mélanger les déchets carbonés (ex : feuilles, branches, cartons) et les déchets azotés (déchets de cuisine, tontes de gazon), les déchets humides (déchets de cuisine, tontes de gazon) et secs (paille, papiers, sciures, etc.) les déchets grossiers et fins.
  • - Aérer les matières, notamment par un brassage régulier au début du compostage, puis tous les 1 à 2 mois
  • - Humidifier le compost, qui doit être comme une éponge pressée, mais sans excès. Arrosez le compost s’il est trop sec. S’il est trop humide, étalez-le quelques heures au soleil ou mélangez-le avec de la terre sèche

    Comment utiliser mon compost ?
  • Avant maturité
    En paillage sur la terre, au pied des arbres ou sur des cultures déjà avancées. Attendez quelques semaines pour l’incorporer au sol, pour ne pas nuire aux jeunes plants.
  • A maturité
    Comme amendement organique incorporé à la terre puis comme terre de rempotage
  • (Source ADEME)
    Retour à la page d'accueil