FAQ

Que deviennent vos pneus recyclés ?
Les pneus usagés sont recyclés à 100 % sous forme d’énergie ou de matière première. Le broyat de pneumatique possède plusieurs qualités : Ils peuvent être entiers, découpés, réduits en poudre ou en granulats. Les pneus sont ensuite réutilisés sous forme de remblais, de murs antibruit, de supports de voies ferrées, de sous-couches drainantes et herbes synthétiques pour stades et aires de jeu…

Que devient votre textile après dépôt dans les points de collecte ?
62% des vêtements déposés sont réutilisés (donnés ou vendus à bas prix). Les 38% restants sont des vêtements abîmés, effilochés qui sont recyclés. On se sert des morceaux de fil pour créer des filtres, du feutre, de la peinture, de l’isolant du rembourrage de coussins, de la neige artificielle, ou encore pour créer un autre vêtement.
Pour connaître vos points de collecte, rendez vous sur : www.ecotextile.tm.fr ou www.lafibredutri.fr et ecotlc.fr

Où jeter la vaisselle et le verre culinaire (verre à boire, la vaisselle transparente) ?
La vaisselle doit être jetée avec les ordures ménagères résiduelles (contenants bordeaux). Tous les types de vaisselle sont concernés : porcelaine, grès, verre ou cristal. Le verre culinaire et la vaisselle « en verre » ont bien souvent une composition chimique différente du verre d’emballage qui rend impossible leur intégration au calcin (débris de verre ajoutés aux matières premières comme le sable ...) utilisé dans les fours verriers. La vaisselle transparente (assiettes, plats...) est la plupart du temps réalisée à partir d’une céramique qui fond à une température beaucoup plus élevée que le verre d’une bouteille. C’est ce qu’on appelle un infusible. Si on ne parvient pas à l’enlever avant enfournage, on retrouve ces morceaux dans les objets finis, ce qui entraîne des défauts dans les emballages.

Comment positionner vos conteneurs lors de la collecte ?
Les conteneurs doivent être présentés en bordure de trottoir et regroupés par 2 (avec celui de votre voisin immédiat). Cela permet la bonne collecte de votre poubelle et rend le ramassage des conteneurs plus rapide et plus sûr pour les personnels. En savoir plus, cliquer ici

Collecte robotisée, quels avantages ?
Plus propre, plus efficace, la collecte robotisée rend le travail de ramassage moins pénible tout en tenant compte de l’approche sociale… Moins de pénibilité
Avec la collecte robotisée, le personnel est nettement moins exposé, puisqu'il ne descend du camion que lorsque des conteneurs ont été mal positionnés ou tombés sur la chaussée. Dans le système classique, les équipiers de collecte peuvent manipuler jusqu'à 15 tonnes de déchets ménagers par jour à la main. Ils sont installés sur des marchepieds d'un camion qui roule à 20-25 km/h, et en sautent régulièrement. Même s'ils ont suivi des formations sur les attitudes et les bons gestes à avoir, c'est un métier très pénible, où les tendinites, les entorses ou les troubles musculo-squelettiques sont fréquents.
C'est un nouveau métier. Il faut acquérir de la dextérité, savoir manier le bras articulé piloté à l’aide d’une manette.
Une collecte plus efficace avec moins de nuisances !
Avec en moyenne 140 conteneurs collectés à l'heure, le ramassage est propre et rapide. De plus, l’amélioration des performances énergétiques, acoustiques et environnementales de ces nouveaux véhicules de collecte modernes à l’échelle du territoire est l’une des préoccupations de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin. Pour celle-ci, il s'agissait d'améliorer le cadre de vie dans les communes, mais également les conditions d’exécution de ce service communautaire par la mise en œuvre d'innovations. En savoir plus, cliquer ici

Quels déchets sont à mettre dans les contenants jaunes dédiés au déchets recyclables ?
Les déchets acceptés (à déposer en VRAC) :
Les boîtes métalliques et aérosols, les briques alimentaires et cartons, les bouteilles, flacons et bidons en plastique petits ou grands (le bouchon peut être remis sur la bouteille écrasée) et le papier (journaux, magazines, prospectus) sont concernés.
Ne sont en revanche pas recyclables à ce jour et doivent être jetés avec les ordures ménagères résiduelles : les films enveloppant les revues, les papiers gras, les absorbants, les cartons souillés, les poubelles de tables, le polystyrène, les pots de yaourt ou de crème, les films et sacs plastiques. En savoir plus, cliquer ici

Conteneurs ou sacs, ai-je le choix ?
Le mode de collecte des ordures ménagères et des emballages recyclables et papiers en zone pavillonnaire dépend des secteurs. Le camion robotisé doit pouvoir manœuvrer et accéder facilement au conteneur pour le vider. Les rues étroites des centres-villes denses et certaines voies à forte circulation ne permettent pas ces manœuvres et sont donc dotées de sacs, collectés par des camions de collecte classiques.
Aujourd’hui 95% de la collecte en zone pavillonnaire est réalisée en conteneurs et 5% en sacs.

Dois-je apporter mon verre au point d’apport volontaire ?
A partir du 1er janvier 2018, le verre ne sera plus collecté en porte à porte. La communauté d’agglomération comptera, courant 2017, 530 bornes pour collecter votre verre, soit une borne pour environ 500 habitants.En savoir plus

Comment présenter ses végétaux à la collecte ?
Les déchets végétaux verts sont collectés en porte-à-porte (tontes de pelouse, tailles de haies, feuilles mortes, …) dans un contenant rigide pour y déposer ensuite les éventuels sacs vidés, ou dans un sac biodégradable. Les petits branchages sont à présenter en fagots liés avec de la ficelle.
Maximum 1 m3 accepté par collecte. Cela correspond à 10 sacs de déchets verts de 100 L maximum ou 1 m3 de branchages (maximum 1m20 de long et 10 cm de diamètre, fagotés avec une ficelle). Au-delà, allez en déchèterie. En appliquant ces conseils, vous permettez ensuite une meilleure valorisation des végétaux qui sont broyés à Harnes, avant de se transformer en compost utilisé en agriculture.En savoir plus

Quels sont les dates et horaires de collecte des déchets ou de ramassage des encombrants ?
Selon votre lieu de résidence, la date de collecte des déchets ou de ramassage des encombrants diffère. Pour connaître les dates et horaires qui vous concernent : cliquer ici

Quels sont les encombrants autorisés à la collecte en porte-à-porte ?
Bon nombre d’objets encombrants peut être collecté en porte-à-porte malgré tout, certains objets, produits ou matériaux ne sont pas autorisés. Sont interdits : les déchets d’équipements électriques et électroniques, les gravats, les cartons, tout produit chimique (peinture, lasure, …), les tôles en fibrociment, les pneumatiques, les bonbonnes de gaz, vitres, les miroirs et fenêtres munies de leurs vitres.
Maximum 1 m3 d’encombrants sont acceptés par collecte. Pas d’objet de plus d’1m60 ou de plus de 40 kg.
Vous pouvez également vous rendre à la déchèterie la plus proche !
Les déchets refusés en porte-à-porte du fait de leurs nature, volume ou poids doivent être apportés à la déchèterie. Un conseil : à l’occasion du renouvellement de votre mobilier ou de votre équipement électrique n’hésitez pas à demander la reprise de l’ancien usagé.

Où trouver une déchèterie près de chez moi ?
La Communauté d'Agglomération de Lens-Liévin a créé sur son territoire un dispositif de 4 déchèteries dont l'une est itinérante. Ces 4 équipements sont destinés aux seuls particuliers. Ma déchèterie la plus proche

Faut-il une carte d’accès pour déposer mes déchets à la déchèterie ?
L’accès en déchèterie se fait désormais au moyen d’une carte, pour en faire la demande : cliquez ici pour faire votre demande de carte. Après une période de tests, l’accès par carte devient obligatoire dès le 1er octobre 2017. Ma déchèterie la plus proche

Que dois-je amener en déchèterie ?
Les déchets acceptés en déchèterie fixe : encombrants, gravats (briques, tuiles, …), végétaux, bois, métaux, gros cartons, textiles, déchets ménagers spéciaux (peintures, lasures, piles, …), batteries, déchets d'équipements électriques et électroniques, certains pneumatiques et tôles en fibrociment (uniquement à Sallaumines).
Les déchets acceptés en déchèterie itinérante : encombrants, gravats (briques, tuiles, …), végétaux, métaux, déchets ménagers spéciaux (peintures, lasures, piles, …), petits appareils ménagers ...


Quels sont les déchets interdits dans ma déchèterie ?
  • - Les bombonnes de gaz

    Pour savoir que faire de mes bombonnes de gaz, cliquer ici

  • - Les pneus jantés, pneus poids lourds ou agricoles
  • - Les déchets de soins DASRI (seringues...) et médicaments...
  • - Les ordures ménagères
  • - Les cadavres d'animaux
  • - Les déchets explosifs ou radioactifs

Pour savoir plus cliquer ici

Que faire des déchets de soins, notamment des seringues ?
Ces déchets particuliers ne doivent en aucun cas être jetés dans le bac ou sac jaune. Le risque qu’un agent du tri se pique est très grand, avec transmission possible de maladies (VIH, hépatite…). Si vous êtes en auto-traitement et que vous utilisez notamment du matériel médical piquant, il existe un moyen d’évacuer ces déchets en toute sécurité. Il faut simplement retirer en pharmacie une boite jaune prévue à cet effet, et la rapporter, une fois pleine, en pharmacie. En savoir plus

Que faire des déchets d’amiante ?
Les déchets d’amiante doivent être amenés aux déchèteries de Sallaumines et de Pont-à-Vendin dans un emballage fermé (sac poubelle, film étirable, …). La mention « amiante » doit être inscrite sur l’emballage. Les usagers peuvent venir retirer du film étirable en déchèterie puis filmer leurs déchets chez eux.

Vous êtes un professionnel et vous dépassez les 1320 litres de déchets hebdomadaires ?
Conformément à la réglementation en vigueur, notamment le Décret n°94-609, loi n°75-633, la CALL ne collectera plus les Etablissements Autres que les Ménages (EAM) produisant plus de 1320 litres de déchets par semaine. Si vous êtes concerné, vous devez désormais faire appel à un prestataire privé qui prendra en charge la collecte de vos déchets.En savoir plus

Quelle quantité de déchets est produite en France chaque année ?
Un Français consomme en moyenne 354 kg d’ordures ménagères par an. En prenant en compte les déchets professionnels (BTP, industrie, agriculture, activités de soin), on atteint 13,8 tonnes de déchets produits par an et par habitant.

Retour à la page d'accueil